Quelques Indicateurs

M

Quelques indicateurs Palu

Nombre total de cas de paludisme confirmé (TDR et GE/FM)

Indice du Paludisme (Annuel)

Nombre de décès dû au Paludisme

941

Proportion de cas simple de paludisme chez les moins de 5 ans traités par CTA

Proportion des FE ayant reçues 3 doses et plus de TPI/SP durant leurs dernières grossesses

Source : DHSI2

Suivez-nous

Fonctionnement du PNLP

Un Mali sans paludisme d’ici à l’horizon 2030

Administration et gestion de la lutte antipaludique

Les organes d’administration et de gestion du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) est le Comité d’Orientation et la Direction.

Comité d’orientation

Le Comité d’orientation est l’organe d’impulsion, d’orientation et de Suivi / évaluation du Programme National de Lutte contre le Paludisme – (PNLP). Il adopte les  plans d’action et exam i ne le rapport d’exécution et  formule toutes recommandations et suggestions relatives au fonctionnement du Programme et à ses relations avec les Services du départent et les autres partenaires.

le comité d’orientation est composé comme suit :

Président

  • le ministre de la Santé ou son représentant ;
  • Le conseiller technique chargé de.la Santé publique ; \
  • Le directeur national de la Santé ;
  • Le directeur de la Pharmacie et du Médicament ;
  • Le directeur de la Cellule de Planification et de Statistiques ;
  • Le Président directeur général de la Pharmacie Popu1aire du Mali ; .
  • Le directeur du Centre de Recherche, d’Etude et de Documentation pour la Survie de l’enfant ; .
  • Un représentant du Haut Conseil des Collectivité Territoriales ;
  • Un représentant du Malaria Reacherch Traitment. Center (MRTC) ;
  • Un représentant du Laboratoire de Biologie Moléculaire Appliquée ;
  • Un représentant de la Direction Nationale de la Famille et de l ‘Enfant ;
  • Un représentant de la Direction Nationale du  développement Social et de l’Economie Solidaire
  • Peuvent prendre part aux réunions du Comité, les représentants de chacun des partenaires techniques et financiers impliqués dans la lutte contre le paludisme.l’Economie Solidaire ;
  • Un représentant du Comité National d’Ethique pour la Santé les Sciences de la Vie ;
  • Un représentant de la FENASCQM.

    Le Comité se réunit une fois par semestre, et chaque fois au besoin, sur convocation de son président.

    La Direction

    Le Programme National de Lutte contre le Paludisme est dirigé par un directeur nommé par décret pris en Conseil d s ministres, sur proposition du ministre chargé de la Santé.

    Le directeur du Programme National de Lutte contre le Paludisme a rang de directeur de service central.

    Le Directeur du Programme  National de Lutte contre le Paludisme est chargé, sous  l’autorité du ministre chargé de la Santé, de coordonner, superviser et contrôler les activités du programme. Il définit les objectifs à atteindre, prépare les programmes et plans d’action et établit périodiquement les programmes de travail des divisions.

    Le Directeur du Programme National de Lutte contre le Paludisme est assisté et secondé d’un directeur adjoint, qui  le  remplace de  plein droit en cas de  vacance, d’absence ou d ‘ empêchement.  Il est nommé par arrêté du ministre de la  Santé. L’arrêté de nomination fixe également ses  missions spécifiques.

    Les Structures

    Le Programme National de Lutte contre le Paludisme comprend. l’Unité  administrative et financière avec rang de division, placée en staff et quatre divisions :

    1. La Division Planification et Suivi/Evaluation ;
    2. La Division Surveillance Epidémiologique et Recherche ;
    3. la Division Prévention et Prise en charge des cas ;
    4. La Division Communication et Mobilisation Sociale.

    L’Unité Administrative et Financière est chargée sous le contrôle de la DAF du Ministère de la Santé de :

    • Assurer la gestion administrative, financière et matérielle ;
    • Contribuer à la préparation, au suivi des accords de coopération et de collaboration en matière de lutte contre le paludisme avec les partenaires techniques et financiers et veiller à leur mise en œuvre ;
    • Suivre les procédures de commande des besoins en médicaments et intrants en rapport avec la Direction de la Pharmacie et du Médicament et la Direction. Administrative et Financière ;

    La Division Planification et Suivi/Evaluation est chargée de :

    • Veiller à l’approvisionnement ·des structures opérationnelles en produits de lutte contre le paludisme.
    • Élaborer le plan opérationnel ;
    • Assurer le suivi/évaluation de sa mise en œuvre.

    La Division Surveillance Epidémiologique et Recherche est chargée de :

    • Promouvoir la recherche sur le paludisme ;
    • Veiller à la détection des cas d’épidémie de paludisme, a la notification et à l’analyse des données ;
    • Appuyer les structures opérationnelles dans la gestion des épidémies de paludisme.

    La Division Prévention et Prise en charge des cas est chargée de :

    • Mettre à jour la base de données du Programme National de Lutte contre le Paludisme ;
    • Assure !’ le renforcement des capacités des prestataires en matière de lutte contre le
    • Paludisme ; participer à l’élaboration des normes en matière de diagnostic et de traitement ;
    • Mettre en œuvre les activités de lutte anti-larvaire ;
    • Coordonner les activités de prise en charge des cas ;
    • Centraliser les besoins en médicaments et tests de diagnostic rapide en rapport avec la Direction de la Pharmacie et du Médicament et !’Unité Administrative et Financière.

    La Division Communication et Mobilisation Sociale est chargée de :

    • Elaborer les supports
    • Élaborer les stratégies de communication nationales en matière de communication et de mobilisation sociale sur le paludisme ;
    • Participer aux activités de communication et de mobilisation sociale de lutte contre le paludisme ;
    • Assurer le marketing social en matière de lutte contre le paludisme.

    Le chef de l’Unité Administrative et Financière et les chefs de Divisions sont nommés par arrêté du ministre chargé de la Santé sur proposition du Directeur.

    Mot de la Directrice

    Médecin Lt Colonel Aïssata KONE MD-MHP

    Chers internautes,

    Au Mali, le paludisme constitue un réel problème de santé publique et représente le 1er motif de consultation dans les formations sanitaires publiques (34%) et la 1ère cause de mortalité avec 22% selon l’annuaire statistique du Système Local d’Information Sanitaire (SLIS 2020) qui fait état de   2 666 266 cas dont 1 822 305 cas simples et 843 961 cas graves. Le même rapport indique qu’il a été enregistré malheureusement 1708 décès, soit un taux de létalité hospitalière de 2,02‰.

    Sur le plan économique, le paludisme affecte la croissance économique annuelle de notre pays de 1,3 % du fait de l’absentéisme au travail ou à l’école.

    La création du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) en 1993 comme service rattaché au cabinet du Ministère en charge de la santé dénote l’engagement des plus hautes autorités du pays à vaincre cette maladie. Pour y parvenir, les axes stratégiques suivants ont été dégagés :

    • la prévention par l’utilisation des Moustiquaires Imprégnées d’insecticide à Longue Durée d’action (MILD) ;
    • le Traitement Préventif Intermittent (TPI) à la Sulfadoxine Pyriméthamine chez la femme enceinte ;
    • la Chimio prévention du Paludisme Saisonnier (CPS) chez les enfants de moins de cinq ans recommandée par l’OMS en mars 2012 comme politique de lutte contre le paludisme dans les pays du Sahel, étendue à l’ensemble du pays depuis 2016 ;
    • la Pulvérisation Intra–Domiciliaire (PID)  ;
    • la confirmation systématique de tout cas suspect de paludisme et un traitement précoce et approprié de cas confirmés dans les 24 heures ;
    • la lutte contre les épidémies et les urgences liées au paludisme ;
    • la communication et la mobilisation sociale ;
    • le suivi/évaluation.

    Après une décennie de succès contre la maladie dû en grande partie à l’engagement politique de haut niveau, à une solidarité mondiale sans précédent et à une action communautaire vouée à vaincre le paludisme et le danger qu’il représente, force est de constater que les résultats sont en deçà des attentes avec 5 millions de cas supplémentaires en 2017. Un demi-million de personnes meurent encore du paludisme chaque année, dont la plupart sont des enfants de moins de cinq ans. L’Afrique à elle seule supporte plus de 90 % de tous les cas de paludisme et de tous les décès.

    La communication occupe une place prépondérante dans tous les domaines de la santé y compris la lutte contre le paludisme.  Parmi les moyens de communication les plus couramment utilisés de nos jours, les réseaux sociaux occupent une place de choix dans la diffusion de l’information.

    Au Mali, malgré les difficultés souvent liées à l’accès à l’internet, le pays n’est pas resté en marge de l’utilisation des réseaux sociaux. D’année en année, l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication s’accroit dans les coins et recoins du pays chaque fois que les conditions sont réunies.

    C’est dans cette optique que le PNLP, dans le souci de diffuser la bonne information à une large échelle a initié la création d’un site web. Ce site va permettre au PNLP d’être encore plus performant dans la communication et la mobilisation sociale pour un changement social de comportement souhaité.

    Nous ne saurions terminer sans remercier tous les partenaires du Mali qui accompagnent l’Etat dans l’atteinte de ses objectifs en matière de santé, qu’ils trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude. Principalement, nous tenons à remercier l’USAID/PMI à travers le projet PSM qui a bien voulu financer la réalisation de ce site.

    Tous unis pour un Mali sans Paludisme !  

     

    Médecin Lt Colonel Aïssata KONE
    MD-MHP,

    Directrice du PNLP

    Organigramme du PNLP

    Anciens coordinateurs / Directeurs du PNLP

    Dr. Idrissa Cissé

     

    Actuel Directeur du PNLP

    Dr. Diakalia Koné

     

    Directeur du PNLP
    de 2015 à 2019

    Dr. George Dakono

     

    Coordinateur du PNLP
    de ???? à ????

    Dr Sira Mama Diakité

     

    Coordinatrice du PNLP
    de ???? à ????

    Pr Sidèye Abdourhamane

     

    Coordinateur du PNLP
    de ???? à ????

    Dr. Klénon Traoré

     

    Directeur du PNLP
    de ???? à ????

    Dr Mahamadou Massambou Sacko

     

    Coordinateur du PNLP
    de ???? à ????

    Dr Sidibé Fousseyni

     

    Coordinateur du PNLP
    de ???? à ????

    2019

    ????

    ????

    ????

    2015

    ????

    ????

    1993